Frais de fonctionnement

Objectif de financement pour 2017 en shillings ougandais : 2,57 milliards
équivalant en dollars canadiens à : 1 000 000 $

Le chapitre Frais de fonctionnement assure le maintien des opérations logistiques essentielles aux activités de l’hôpital. Sans les services coordonnés par ce département, l’Hôpital Lacor ne pourrait pas remplir sa mission. Les salaires du personnel, l’apport permanent et continu en électricité, les services d’entretien et de transport d’équipements médicaux, tout cela fait partie des opérations logistiques essentielles au fonctionnement de Lacor.

Objectif atteint à 0 % pour l'anée 2017
Operational cost

L’histoire de Johnson 

Johnson fait partie du personnel administratif de l’Hôpital Lacor. Il a une femme et trois enfants. Il est un employé de l’hôpital depuis maintenant dix ans et il apprécie son travail, qu’il a choisi parce qu’il aime les enfants. Il affirme que, pour lui, Lacor est comme la mère de tous les enfants malades.

Johnson est le chargé de projets pour l’Italie, le Canada et l’Ouganda. Il nous a dit que puisque l’Hôpital Lacor a été créé pour aider les pauvres, les coûts des soins n’étaient pas aussi élevés que ceux des autres hôpitaux, et que les dépenses les plus élevées de l’Hôpital Lacor étaient liées aux ressources humaines, et ce, malgré des salaires inférieurs à ce que d’autres ONG peuvent offrir. En d’autres mots, aider l’Hôpital Lacor à couvrir ses frais de fonctionnement permet d’offrir des services de santé accessibles à la population, luttant ainsi contre la maladie et la pauvreté dans la région.

L’Hôpital Lacor est situé dans une région qui a été dévastée par une guerre trentenaire; lorsque la guerre a pris fin en 2007, plus de 95 % de la population du district était déplacée dans des camps sans moyens de subsistance autres que l’assistance humanitaire offerte par les organisations d’urgence internationales. Malgré le démantèlement éventuel des camps et le retour des gens à leurs propriétés, seulement 10 % de la population locale travaille officiellement, et la pauvreté reste un phénomène répandu. Les plus récentes données ventilées proviennent de l’Enquête nationale auprès des ménages 2012-2013 (Bureau des statistiques de l’Ouganda). Selon ces données, la pauvreté dans le nord de l’Ouganda a connu une hausse de 49 % (comparativement à 46,2 % en 2009-2010). L’Hôpital Lacor offre des services de qualité hautement subventionnés pour les groupes à risque (mères et enfants de moins de six ans) et les patients ne paient jamais plus de 20 % du coût du traitement reçu. Environ 65 % des coûts d’utilisation annuels de l’hôpital doivent être payés de l’extérieur de l’Ouganda pour permettre à l’hôpital de fournir à la population des soins de santé accessibles.

AIDEZ-NOUS À POURSUIVRE À CETTE HISTOIRE!

FAITES PARTIE DE L’HISTOIRE EN FAISANT UN DON

De nombreux donateurs s’engagent à chaque année à soutenir un de nos champs d’activité. Chacun des chapitres est essentiel au fonctionnement de l’Hôpital Lacor, autant dans la prestation de soins médicaux au quotidien que dans une perspective d’expansion de l’accessibilité des soins aux Ougandais.

Pour de plus amples renseignements ou pour devenir un leader, veuillez fournir vos coordonnées et nous communiquerons avec vous dès que possible.

 

Merci de votre intérêt et de votre soutien.