Nouvelles de l’Hôpital Lacor – Printemps 2016


Web blog pics FR page1

LE PATIENT D’ABORD

Chers lecteurs,

L’Hôpital Lacor est un endroit très spécial. De nombreux médecins à travers le monde visitant l’hôpital pour la première fois expriment leur admiration envers l’excellence de ses soins, la qualité de son enseignement et le dévouement de son personnel.

L’Hôpital Lacor apporte des soins de santé, de l’emploi et du développement à la région du nord de l’Ouganda depuis 57 ans. Pilier de soutien à la population locale, il a aussi fourni de l’assistance et des soins à d’autres : de nombreux migrants, provenant de pays limitrophes comme la République démocratique du Congo et du Sud-Soudan, et même de la République centrafricaine, se rendent en Ouganda. Mais l’hôpital a aussi ouvert ses portes à de nombreux patients provenant de contrées encore plus éloignées. Plusieurs de ces patients restent profondément reconnaissants envers l’hôpital et son personnel pour les soins qu’ils y ont reçus, et ont décidé de donner à leur tour en offrant leur soutien au Lacor.

« Plusieurs de ces patients restent profondément reconnaissants envers l’hôpital… »

Dans cette édition de notre bulletin, nous partageons l’histoire de deux de ces anciens patients du Lacor. M. Frank Davison, qui vit aujourd’hui à la Barbade, a été soigné au Lacor en 1966 par les Drs Teasdale et Corti. Mme Heather Deeth, originaire de Vancouver, au Canada, a été soignée plus récemment au Lacor et a décidé d’amasser des fonds pour l’hôpital.

Il ne s’agit que deux des nombreuses histoires qu’ont inspiré le Lacor. Mais ce qu’elles partagent toutes est un fort sentiment de reconnaissance et d’appréciation envers l’excellent travail accompli par l’hôpital. Vous retrouverez ces histoires en pages 2 et 3. À la dernière page, nous présentons la campagne Faites partie de l’Histoire 2016.

Nous souhaitons à tous nos lecteurs un printemps rempli de santé et bonheur !

L’équipe de la Fondation Teasdale-Corti



Web blog pics page 2

L’histoire de M. Frank Davidson

Monsieur Frank Davidson a vécu en Ouganda de 1966 à 1970, où il travaillait comme responsable de l’éducation pour le Ministère britannique du développement outre-mer. Il a rencontré son épouse barbadienne, Dorothy, en Ouganda, où ils se sont mariés en 1967.

L’après-midi du 14 décembre 1966, alors qu’il était en train de pêcher dans le parc national de Chobe, au nord de l’Ouganda, M. Davidson a été attaqué et blessé très grièvement par un jeune buffle. M. Davidson et son épouse ont conduit plus d’une centaine de kilomètres pour rejoindre l’hôpital Lacor, où Lucille et Piero l’ont accueilli, opéré pendant quatre longues heures, pour réussir à finalement lui sauver la vie. Il se souvient de Lucille, dans son sarreau blanc. « Elle avait une apparence très soignée. Je n’aurais pas pu espérer meilleure chirurgienne, » se rappelle-t-il.

Même si l’attaque est survenue il y a plus de 50 ans, M. Davidson ne l’a jamais oubliée, et se sent éternellement reconnaissant envers Lucille et Piero, pour leur compétence et leur dévouement. Encore aujourd’hui, son épouse et lui font un don mensuel à l’Hôpital Lacor en guise de remerciement. Ce Noël, les Davidson ont envoyé une lettre touchante à Dominique Corti, relatant l’évènement et exprimant leur gratitude ainsi que leurs meilleurs voeux à l’Hôpital Lacor.

Après avoir quitté l’Ouganda en 1970, le couple a déménagé à la Barbade, où M. Davidson a travaillé pour le Ministère de l’Éducation. Lorsqu’il a pris sa retraite, il a travaillé comme professeur. Ils ne sont jamais retournés en Ouganda, mais il espère que l’hôpital continue d’aider les mères ougandaises et leurs enfants. À l’âge de 78 ans, M. Davidson habite toujours avec son épouse à la Barbade. Ils sont tous deux en bonne santé et célébreront bientôt leurs 50 ans de mariage. Ils ont eu la chance d’avoir des enfants et des petits-enfants. L’Hôpital Lacor et la Fondation Teasdale-Corti sont extrêmement fiers de partager cette histoire avec vous, nos lecteurs, car elle démontre l’ampleur de l’impact du travail dévoué des Drs Teasdale et Corti, dès les toutes premières années de l’Hôpital Lacor.

Nous sommes profondément touchés par la gratitude des Davidson et nous souhaitons les remercier pour leur engagement et leurs dons réguliers.

 



Web blog pics page 3

L’histoire de Mme Heather Deeth

Madame Heather Deeth vit à Vancouver, au Canada. En février 2015, lors d’un déplacement professionnel à Gulu (dans le nord de l’Ouganda), elle a fait une fausse couche à 13 semaines de grossesse. Malgré cette expérience douloureuse, elle s’est sentie privilégiée de pouvoir se rendre à l’Hôpital Lacor rapidement. Elle se souvient des bons soins des médecins et de la bonté des infirmières.

Deux jours plus tard, Mme Deeth était transférée à Kampala pour prendre son vol de retour vers chez elle. En chemin, elle a appris que les fausses couches sont si courantes en Ouganda qu’on croit que le premier enfant est destiné aux ancêtres.

Quelques mois plus tard, elle a communiqué avec la Fondation Teasdale-Corti afin de partager son expérience :

« Pendant que je me remettais émotionnellement de cet événement, et pour m’aider à me rétablir, je me suis promis de redonner à l’hôpital qui a pris soin de moi et de tant d’autres ayant traversé une pareille épreuve. J’ai appris par des gens de la communauté que l’Hôpital Lacor St. Mary’s a joué un rôle important pour le district de Gulu en matière de formation des médecins locaux, en employant des Ougandais et en fournissant des soins de santé à une population qui en a grandement besoin. J’ai entendu par des locaux que si ce n’était du Lacor, les maladies et la mortalité, des conséquences de la guerre, auraient été bien pires. »

Suite à cette expérience, Heather a mis sur pied une campagne de levée de fonds pour soutenir la Fondation Teasdale-Corti dans le chapitre Mères et enfants. Son objectif de collecte était de 10 000 $, mais elle a recueilli plus de 24 000 $ en moins de quatre mois.

Nous sommes véritablement honorés que Heather ait partagé son histoire avec nous et lui sommes extrêmement reconnaissants pour son désir de redonner à l’hôpital. De la part de l’Hôpital Lacor et de la Fondation Teasdale-Corti, nous la remercions, elle, son entourage et sa famille, pour cet impressionnant effort de collecte de fonds.



Web blog pics page 4

Nouvelles de la campagne

L’Hôpital Lacor est capable de réussir ce qui serait impensable dans d’autres milieux : avec peu de ressources, le Lacor arrive à traiter des milliers de patients avec des coûts de fonctionnement annuels minimes. Et ce sont des gens de partout dans le monde qui contribuent au soutien et au maintien de cet important organisme, s’assurant qu’il puisse permettre à la population locale de vivre mieux et en santé.

Nous aimerions féliciter tous nos partenaires, collaborateurs, donateurs, leaders et personnel de l’Hôpital Lacor : grâce à vous tous, nous avons atteint nos objectifs pour 2015 de la campagne Faites partie de l’Histoire. La campagne a maintenant entamé une nouvelle année avec de nouveaux objectifs. Pour la deuxième année, les chapitres restent les mêmes, mais les objectifs ont été légèrement modifiés pour mieux refléter les besoins changeants du Lacor. Voici tous les chapitres avec leurs objectifs.

Web blog pics page 4-1

Pour de plus amples renseignements ou pour faire un don en ligne, veuillez visiter le site web de la campagne à www.faitespartie.org.

Merci beaucoup pour votre soutien !