Soins généraux

Objectif de financement pour 2017 en shillings ougandais : 2,57 milliards
équivalant en dollars canadiens à : 1 000 000 $

Le service des Soins généraux de l’Hôpital Lacor admet les patients âgés de plus de cinq ans avec des problèmes de santé variés. Il subventionne entre autres le traitement pour les jeunes, adultes et les personnes âgées souffrant de maladies telles que la malaria, le sida, la tuberculose, les maladies cardiovasculaires, le diabète ou la cirrhose. Il s’occupe aussi des blessures d’accidents de la route. Le nombre d’accidents de la route étant en croissance continue, il s’agit d’une préoccupation médicale importante pour la population adulte de la région.

Objectif atteint à 0 % pour l'année 2017
General Care 2017

L’histoire de Michael 

Michael a été amené à l’Hôpital Lacor suite à un accident de la route. On lui a fait une radiographie, qui a révélé une fracture ouverte du fémur. Il a toutefois eu la chance de pouvoir bénéficier de la présence d’un chirurgien orthopédiste étranger, qui travaillait bénévolement à l’Hôpital Lacor. L’opération qu’a alors subie Michael a permis, à l’aide d’un clou, de rétablir l’alignement et la stabilité de son os. Pendant la chirurgie, le chirurgien a en outre découvert une deuxième fracture sur le col du fémur, qu’il a réduite en insérant un deuxième clou. Grâce à l’Hôpital Lacor, Michael pourra bientôt marcher.

La gestion des traumatismes orthopédiques est presque exclusivement conservatrice (y compris la traction, pose d’un système de contention et moulage), même dans les cas de fractures d’os longs exigeant des semaines d’immobilité (comparativement aux interventions chirurgicales réalisées dans les pays occidentaux, qui permettent une mobilisation en quelques jours). Un pourcentage élevé de ces cas échouent à guérir correctement et finissent par être référés à l’hôpital de référence de l’Université nationale à Kampala. Cependant comme avec la plupart des établissements de référence, les gens sont trop pauvres pour s’y rendre. Afin d’apporter une solution partielle à l’augmentation exponentielle des accidents de la circulation qui a suivi la fin de la guerre en 2007, l’Hôpital Lacor a établi un partenariat avec une ONG qui sélectionne et envoie des chirurgiens orthopédistes bénévoles travailler quatre fois par an au Lacor.

AIDEZ-NOUS À POURSUIVRE À CETTE HISTOIRE!

FAITES PARTIE DE L’HISTOIRE EN FAISANT UN DON

De nombreux donateurs s’engagent à chaque année à soutenir un de nos champs d’activité. Chacun des chapitres est essentiel au fonctionnement de l’Hôpital Lacor, autant dans la prestation de soins médicaux au quotidien que dans une perspective d’expansion de l’accessibilité des soins aux Ougandais.

Pour de plus amples renseignements ou pour devenir un leader, veuillez fournir vos coordonnées et nous communiquerons avec vous dès que possible.

 

Merci de votre intérêt et de votre soutien.

Please leave this field empty.