Formation et éducation

Objectif de financement pour 2017 en shillings ougandais : 899 millions
équivalant en dollars canadiens à : 350 000 $

En Ouganda, le nombre d’infirmières et de sages-femmes pour 1000 habitants est de 1.3. Aussi, la formation de professionnels de la santé est essentielle à l’amélioration de l’accès aux soins de santé de qualité. Le chapitre Formation et Éducation englobe l’École de soins infirmiers de l’Hôpital Lacor, le centre d’enseignement clinique de la Faculté de médecine de l’Université de Gulu, ainsi que des programmes de formation de techniciens de laboratoire et de techniciens en anesthésie. Grâce à votre générosité, un plus grand nombre d’Ougandais aura la possibilité de devenir médecin, infirmière, sage-femme ou technicien.

Objectif atteint à 0 % pour l'année 2017
Education and Training

L’histoire de Joyce 

Joyce est l’un des 323 étudiants du Programme de soins infirmiers de l’Hôpital Lacor, qui englobe les étudiants en soins infirmiers et la sage-femmerie. Elle a un mari et trois enfants, deux garçons et une fille. Lorsqu’elle parle du Programme de soins infirmiers du Lacor, elle précise qu’elle a choisi l’Hôpital Lacor parce qu’il était l’hôpital d’enseignement le plus près de sa résidence et aussi parce que cet hôpital, étant aussi vaste, embauche un nombre important d’infirmières diplômées chaque année.

 

Le programme de l’Hôpital Lacor comprend les soins infirmiers (cours de certificat de trois ans et cours d’études supérieures de deux ans) et la sage-femmerie (certificat et, depuis cette année, diplôme). La plupart des stagiaires proviennent du pays, mais certains sont d’autres pays, comme le Kenya, le Soudan, la République démocratique du Congo, le Rwanda et la Tanzanie. Durant les examens tenus par le Comité d’examens des infirmières et sages-femmes en Ouganda (organisme gouvernemental semi-autonome) en novembre 2015, le programme a présenté 114 candidates (56 infirmières certifiées, 34 sages-femmes certifiées, 24 infirmières diplômées) avec un taux de passage de 98 %, de 97 % et de 91 %. L’hôpital offre aussi l’exposition obligatoire sur le terrain avec une rotation des étudiants dans les centres de santé périphériques de l’hôpital. Pour répondre aux capacités de formation du programme, il a fallu construire les installations d’hébergement nécessaires pour les étudiants et les tuteurs. Le programme compte 12 enseignants (y compris le directeur, les tuteurs et les instructeurs cliniques) et 8 membres du personnel de soutien.

L’Hôpital Lacor compte aussi des écoles de formation pour devenir techniciens de laboratoire et d’anesthésie et aides-soignants en salle d’opération. Depuis 1983, l’hôpital sert aussi de lieu de stage pour les diplômés en médecine des trois facultés gouvernementales du pays, situées à Kampala, Mbarara et Gulu, et est un site d’enseignement officiel pour la faculté de médecine de l’Université de Gulu. La population étudiante résidente totale se situe à plus de 450, tandis que la population non résidente (étudiants de la faculté de médecine de l’Université de Gulu) compte environ 200 personnes.

AIDEZ-NOUS À POURSUIVRE À CETTE HISTOIRE!

FAITES PARTIE DE L’HISTOIRE EN FAISANT UN DON

De nombreux donateurs s’engagent à chaque année à soutenir un de nos champs d’activité. Chacun des chapitres est essentiel au fonctionnement de l’Hôpital Lacor, autant dans la prestation de soins médicaux au quotidien que dans une perspective d’expansion de l’accessibilité des soins aux Ougandais.

Pour de plus amples renseignements ou pour devenir un leader, veuillez fournir vos coordonnées et nous communiquerons avec vous dès que possible.

 

Merci de votre intérêt et de votre soutien.

Please leave this field empty.